Avantages et inconvénients du parquet stratifié

Le saviez-vous ? Le terme de parquet stratifié est un abus de langage. En effet, contrairement au parquet flottant ou au parquet massif, le parquet stratifié n’intègre aucun bois noble dans sa composition et ne dispose pas d’une couche d’usure supérieure à 2,5 mm. Il faut donc parler de sol stratifié, et non pas de parquet.

Définitions techniques du parquet stratifié

L’épaisseur d’un parquet stratifié varie entre 7 et 11 mm. Ce type de revêtement n’offre pas une isolation phonique correcte.

En effet il se produit un phénomène de claquement en marchant dessus. En intégrant une couche de résine en surface, sa conception lui permet d’avoir une résistance relativement élevée vis-à-vis des chocs qu’il est susceptible d’encaisser.

Le parquet stratifié comporte donc plusieurs couches. On n’évoquera pas la couche d’usure, aussi nommée overlay, qui est composée de feuilles imprégnées de résine.

L’overlay n’est qu’une feuille de décor appliquée sur le dessus des lames alors que pour un parquet contrecollé, la couche d’usure est la partie de bois noble au dessus de la languette de la lame de parquet. Le sol stratifié est constitué d’une feuille de décor servant à imiter l’essence de bois souhaitée, donc pas de bois noble, juste une feuille décor.

Le parquet stratifié esthétique mais moins résistant

Les styles, les motifs et les finitions de surface qu’elles soient lisses ou en relief, permettent des combinaisons qui sont quasiment infinies. Ainsi, le sol stratifié est idéal pour instaurer une décoration ou une ambiance personnalisée dans vos espaces de vie.

De plus les fabricant de parquets stratifiés ont réalisés de réels progrès pour imiter le bois massif.

Le parquet stratifié ne possède pas une bonne stabilité sur le long terme comparativement au parquet contrecollé ou massif. S’il reçoit un impact, vous devrez passer par son remplacement car son épaisseur n’autorise pas la solution du ponçage.

Le stratifié sera toujours qu’une pâle imitation du parquet massif ou contrecollé ( appelé également parquet semi massif)

En termes de résistance aux chocs et à l’humidité, privilégiez le bois orienté plutôt que l’aggloméré, même si son prix d’achat est deux fois plus élevé en moyenne. Si les deux modèles disposent de panneaux rainurés et languettes, le bois orienté intègre également des panneaux à chants droits. En fonction des essences de bois et des finitions de votre sol stratifié, comptez entre 10 et 50 euros le m².

Pour un parquet stratifié ” haut de gamme ” à 50,00 €uros le m², nous vous proposons une gamme de parquet massif .

Le premier prix de nos parquet massif en chêne est de …. 36,50 €uros le m² 

Pour un parquet lames larges en chêne massif finition Vulcano : 40,00 €uros le m²