Conseils et astuces sur le parquet

Quel parquet choisir avec un chauffage au sol / plancher chauffant ?

 Parquet plancher chauffant

De plus en plus d’habitations intègrent un système de chauffage au sol / plancher chauffant, très utile quand le froid se fait féroce en période hivernale.
Bien souvent, quand un chauffage au sol est installé, c’est un parquet qui vient le recouvrir. Mais tous les parquets ne peuvent pas être installés au dessus d’un chauffage au sol. On vous donne quelques conseils pour éviter de faire le mauvais achat.

Les étapes avant la pose d’un parquet sur le chauffage au sol

Les DTU en vigueur nous imposent un tas de métriques à respecter avant toute pose. On résumera simplement ces règles par quelques conseils à respecter, notamment au niveau du support de base :

  • S’assurer que la dalle de béton soit bien sèche
  • 3 semaines après, mettre en route et maintenir le système de chauffage pendant 3 semaines
  • Au bout des 3 semaines, il faut arrêter le chauffage au sol pendant une semaine. Pendant ce temps, placez les paquets de parquet dans la pièce, si possible ouverts, afin que le bois puisse s’adapter à l’hygrométrie de la pièce
  • Entamer la pose du parquet. Une fois la pose du parquet finie, attendez 7 jours avant de remettre en route le chauffage progressivement, par niveaux de 5°C .

Le choix du bois pour votre parquet plancher chauffant

La pose d’un parquet sur un chauffage au sol est tout à fait envisageable, il faut néanmoins s’assurer que l’essence de bois ne soit pas trop nerveuse (le hêtre; le cerisier, l’érable sont à proscrire)
Le bois idéal reste le chêne, qui a des résistance thermique et une densité se prêtant très bien à l’installation sur planchers chauffants
Le bois ne doit pas être un frein à la transmission de chaleur et doit donc avoir une faible résistance thermique, inférieure à 0.15 m² K/W.  C’est important car c’est ça qui permet la transmission la chaleur dans les tuyaux à la surface du parquet.

Quelle type de pose ?

Pour l’installation d’un parquet compatible chauffage au sol, la pose la plus recommandée est la pose collée (collage en plein, c’est à dire qu’il faut enduire tout votre sol et utiliser une colle adaptée à cet effet), car le bois est en contact direct avec le sol. De plus, la pose collée revêt d’autres avantages, comme une isolation acoustique accrue. Une pose flottante n’est pas déconseillée, mais elle doit respecter quelques règles que l’on verra par la suite

La pose flottante alors ?

Une pose flottante sur un chauffage au sol est possible :
Optez pour des parquets de petites largeurs (150 mm maximum). Au delà, vous risquez que vos lames se tuilent

Du contrecollé, en raison de sa structure, est plus adapté qu’un parquet massif. Là, hormis indications contraires, il est possible de les installer sur un sol chauffant, sans pré-requis de dimensions
Dans tous les cas, si vous posez du parquet en pose flottante sur un chauffage au sol, il vous faudra mettre une sous-couche pare vapeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *